Changer de région

La filière céréalière

La Collecte

Si 20 % de la collecte céréalière de Poitou-Charentes est valorisée localement, via l’alimentation humaine ou animale, elle trouve son principal débouché hors des frontières régionales, y compris à l’export. En effet, le Port de La Rochelle est l’un des sites les plus actifs de France pour les échanges céréaliers, avec plus de 3,4 millions de tonnes expédiées et des exportations record de blé tendre et de blé dur.

En Poitou-Charentes, les céréales bénéficient d’un réseau particulièrement dense et développé de collecteurs et de transformateurs. Ces acteurs se répartissent, pour l’essentiel, entre meuniers, pour les Deux-Sèvres, et coopératives, principalement en Charente-Maritime. Avec, qui plus est, une forte base historique, car ce département fut l’un des pionniers du mouvement coopératif agricole apparu à la fin du 19e siècle.
   
82 % des céréales produites sont collectés par l’ensemble des collecteurs de Poitou-Charentes, dont 37 % pour la Vienne et 33 % en Charente-Maritime. Malgré une tendance à la concentration, il persiste de nombreux organismes stockeurs indépendants dans une région qui compte, au total, quelque 25 coopératives et 42 négociants.

Le port de La Rochelle, un atout maître pour la filière régionale

En Poitou-Charentes, l’exportation maritime représente 80 % de la collecte, soit environ 3,5 millions de tonnes (Mt), dont 63 % pour la seule part du blé. Les exportations se répartissent à 29 % vers l’Union européenne, le reste vers les pays tiers (Afrique, Maghreb, Asie, Moyen-Orient).

Bénéficiant d’eaux profondes et d’une capacité d’accueil pour des navires de fort tonnage, le port de La Rochelle est le deuxième pôle français d’exportation des céréales. Il totalise à lui seul 93 % de la capacité portuaire régionale, contre respectivement 4 % et 3 % pour les sites de Tonnay-Charente et de Rochefort. Très compétitif, il draine également les productions des régions Centre et Limousin. La qualité des blés et la précocité des moissons contribuent à la très bonne valorisation de cette production régionale à l’export.

Une filière orientée vers la qualité

Depuis 2000 la filière céréalière de Poitou-Charentes s’est dotée d’une structure mutualisée, entièrement dédiée à la qualité : la Dynamique Céréalière. Soutenu par l’Institut régional de la qualité agro-alimentaire (Irqua), ce groupe d’échanges et de propositions permet aux différents acteurs de la filière (organismes stockeurs, meuniers et boulangers de Poitou-Charentes) d’optimiser la promotion et la valorisation de leurs produits.

Retrouvez la carte des collecteurs et industries de transformation de céréales en Poitou-Charentes en cliquant ici !

FranceAgriMer FranceAgriMer Site du ministère de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire
Carte des régions française Nord-Pas-de-CalaisPicardieHaute-NormandieBasse-NormandieIle-de-FranceChampagne-ArdenneLorraineAlsaceBretagnePays de LoireCentreBourgogneFranche-ComtéPoitou-CharentesRhône-AlpesAquitaineMidi-PyrénéesLanguedoc-RoussillonPacaAuvergne

Survolez la carte et sélectionnez votre région*

poitou_charentes

*Les régions Corse et Limousin ne sont pas disponibles